La Direction des Etudes et des Prévisions Financières: Note de conjoncture n°294 (Août 2021)

La La Direction des Etudes et des Prévisions Financières a partagée sa note de conjoncture du mois d’Août 2021. Cette analyse fait état d’une dynamique de reprise économique en 2021 exposée à un environnement sanitaire controversé.
▪ Au niveau international :
• L’activité économique mondiale serait plus robuste que prévu en 2021, selon les différentes institutions de prévision, tirée par la forte expansion de l’activité et des échanges de grandes économies;
• Euro : 1,17 dollar le 20 août, en baisse de 4,5% depuis début juin et de 4,9% depuis début 2021 ;
• Pétrole : 65 dollars pour le baril du Brent le 20 août, en baisse de 17% depuis le pic de juillet.
▪ Au niveau national :
• Réalisation d’une très bonne production céréalière de 103,2 millions de quintaux, soit la deuxième meilleure production après celle de 2014-2015 ;
• Poursuite de la reprise des activités non agricoles pour regagner leur niveau d’avant la crise (industries manufacturières, BTP, énergie électrique, télécoms …) ;
• La consommation des ménages aurait regagné sa vigueur, tirant profit de l’orientation favorable des revenus, en ligne avec la réalisation d’une très bonne campagne agricole, la reprise des créations d’emplois au T2-2021, le redressement des crédits à la consommation et la bonne tenue des transferts des MRE ;
• L’effort de l’investissement aurait manifesté également des signes de reprise, en phase avec la poursuite du redressement des importations des biens d’équipement, la hausse des recettes des IDE et la reprise de l’investissement budgétaire ;
• Amélioration du taux de couverture de 2,2 points à fin juin 2021, sous l’effet de la hausse des exportations à un rythme (+24%) dépassant celui des importations (+19,5%) ;
• Léger creusement du déficit budgétaire de 1% pour se situer à 42,6 milliards de dirhams à fin juillet 2021 ;
• Ralentissement de la croissance des crédits bancaires à +3,7% à fin juin 2021 après +5,6% l’année précédente, particulièrement, ceux accordés au secteur non financier ;
• Léger repli des indices boursiers MASI & MADEX au cours du mois de juillet 2021 : -0,8% et -0,9% respectivement par rapport à fin juin 2021.
• Globalement, après une année 2020 difficile, marquée par une forte récession, la croissance de l’économie nationale devrait retrouver sa vigueur en 2021 pour se situer dans une fourchette comprise entre 5,5% et 5,8%.
La note est accessible en format PDF mais aussi sous d’autres formats, à travers les liens suivants :
➡️ Format PDF : https://bit.ly/3sFuJVX
➡️ Format EPUB : https://bit.ly/3gsWxYK
➡️ Format Flip : https://bit.ly/38loHkh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page
Aller au contenu principal