Exemple de flexibilité entrepreneuriale ! Bonne initiative à suivre…

Hicham Mesbahi a eu l’ingénieuse idée de lancer un salon de coiffure mobile. Pour commencer, cette expérience pilote est limitée à Casablanca et est destinée à la gent masculine. Mais une deuxième caravane-salon de coiffure, pour femmes cette fois, sera déjà opérationnelle la semaine prochaine dans la métropole. Reportage.

Covid-19 oblige, certains citoyens innovent. Hicham Mesbahi est l’un d’entre eux. Ce gérant d’un salon de coiffure casablancais a eu l’astucieuse idée d’aller vers ses clients en lançant un salon mobile.
Il a ainsi entièrement aménagé une caravane, équipée avec tout le nécessaire, comme dans un salon classique. “Je vis dans une résidence où il n’y a aucun coiffeur. J’ai pensé à tous ceux qui ont deux, trois enfants, aux personnes âgées et je me suis dit qu’il faut se déplacer chez eux”, témoigne ce jeune gérant face caméra pour Le360.
Abdelouahed, un client rencontré sur place déclare que ce service lui a facilité la vie. “Ils sont venus me chercher chez moi. C’est vraiment idéal lorsque l’on est très pressé et qu’on se situe dans une zone où il n’y a pas de coiffeur” a-t-il confié.
Pour l’instant, une seule caravane dédiée aux hommes est opérationnelle à Casablanca et offre un pack coupe et soin à 200 dirhams. Une caravane dédiée aux femmes est quasi prête et sera opérationnelle la semaine prochaine selon les propos de Hicham Mesbahi. Mais ce n’est pas tout, le concept sera déployé dans plusieurs villes du Maroc dans un mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page
Aller au contenu principal