Fès-Meknès: Une bouffée d’oxygène pour les porteurs de projets

Source: leconomiste.com

Propulser la création d’entreprise, motiver les jeunes, et accompagner les entreprises de la région Fès-Meknès. C’est l’objectif du Centre régional d’investissement (CRI) qui s’allie à des partenaires de choix pour affiner les mécanismes d’octroi des offres de financement et booster l’entreprenariat. En ce sens, le comité régional d’accompagnement et de suivi du Programme intégré d’Appui et de Financement de l’Entrepreneuriat (PIAFE), qui s’est réuni ce 17 mars 2021 au siège de la Wilaya, était l’occasion de signer un nouvel accord entre le CRI d’une part, et l’ANAPEC, la Banque Populaire, et la Fondation Création d’entreprises d’autre part.

Ce partenariat a été acté en présence des présidents régionaux de la CGEM, des Directeurs régionaux de Bank Al Maghrib, de la CCG, de I’OFPPT, de l’ANAPEC ainsi que des banques partenaires affiliées au GPBM. Il vise à mutualiser les efforts régionaux dans le cadre du PIAFE à travers la mise en place du programme « AFWAJ », premier programme intégré pour l’accompagnement des porteurs de projets dans la région.

“Ce programme intégré offre ainsi aux bénéficiaires un accompagnement durant l’ensemble des phases du projet, depuis le cadrage de l’idée de projet jusqu’à l’aide au montage du dossier de financement, en passant par des formations autour de l’entrepreneuriat, l’aide au montage du business plan et l’assistance aux démarches de création d’entreprises”, souligne le directeur du CRI Yassine Tazi. Il s’inscrit dans une démarche proactive où les acteurs d’accompagnement vont à la rencontre des porteurs de projets au niveau des neuf préfectures et provinces de la région. La déclinaison opérationnelle de ce partenariat s’articule autour de trois objectifs. Primo, l’accompagnement de 500 entrepreneurs à l’horizon 2021 répartis en 4 promotions. Secundo, le financement de 70% des porteurs de projets accompagnés dans le cadre du programme. Enfin, l’organisation de plusieurs manifestations professionnelles autour de la promotion de l’entrepreneuriat au niveau de la région.

Le PIAFE est un programme national, initié sur orientations royales et qui s’articule autour de trois principaux axes, à savoir le financement de l’entrepreneuriat, la coordination des actions d’appui et d’accompagnement de l’entrepreneuriat au niveau des régions et l’inclusion financière des populations rurales. “Le comité régional d’accompagnement et de suivi de ce programme inscrit son action dans le cadre du suivi et de l’accompagnement des porteurs de projets notamment les TPME qui constituent la part essentielle du tissu productif de la Région”, explique Yassine Tazi, appelant “ses partenaires à une remontée d’informations pour faciliter les analyses de données et assurer une bonne continuité du programme”.

Concernant le financement dans le cadre du PIAFE, 1.718 entreprises en ont bénéficié de pour un montant de 248,4 millions DH (soit 10,8% de part pour Fès-Meknès qui se classe en 3e position au niveau national). Les secteurs les plus représentés sont l’agriculture (37%), le commerce/ distribution (26%) et l’industrie (12%)”, souligne Tazi. Le responsble a également présenté le bilan des actions d’accompagnement menées au niveau de la région par les principaux acteurs (CRI, OFPPT, ANAPEC, Banques, etc.).

Outre la caravane digitale « Microlabs solutions » qui a permis de dispenser informations sur le programme, formations, entretiens individuels, aide au montage de business plan et des dossiers de financement au profit de 220 porteurs de projets, plusieurs actions d’accompagnement ont été menées et ont permis d’aboutir à plus de 1.000 dossiers de financements déposés. Il s’agit notamment de la mise en place d’un business plan uniformisé, le lancement des deux programmes d’accompagnement « Club de l’entrepreneuriat » pour les TPME et « Smart Bank » pour les projets innovants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page
Aller au contenu principal