Plus de 2.800 entreprises ont bénéficié du programme Intelaka à fin mai dernier

Source: lematin.ma

Un total de 2.886 entreprises a bénéficié du Programme intégré d’appui et de financement de l’entrepreneuriat (Intelaka), à fin mai dernier, dans la région de Fès-Meknès. Selon un communiqué du Centre régional d’investissement (CRI) de Fès-Meknès, publié à l’issue d’une réunion du Comité régional d’accompagnement et de suivi du programme Intelaka, tenue vendredi dernier à Fès, ce chiffre représente une évolution de 55% par rapport à fin décembre 2020, pour un montant cumulé validé par la Caisse centrale de garantie (CCG) de 469 millions de DH (soit +67% par rapport à fin décembre 2020).
Selon la même source, ces indicateurs placent la région de Fès-Meknès à la 3e position en termes de montants décaissés, avec une part au niveau national de 11%. Ces financements s’accompagneront de la création de près de 7.400 postes d’emplois, dont 51% dans le monde rural, chose qui illustre l’engouement de la population rurale pour ce programme national. Au cours de cette réunion, le directeur général du CRI de Fès-Meknès, Yassine Tazi, a présenté le bilan des actions d’accompagnement du CRI, ainsi que celui de ses différents partenaires au profit des porteurs de projets de la région. «Le programme Afwaj, premier programme intégré d’accompagnement des porteurs de projets dans la région de Fès-Meknès, a permis, à fin juin 2021, d’accompagner 280 porteurs de projets, avec 157 dossiers de financement montés et 40 sessions de formation dispensées au niveau des neuf préfectures et provinces de la région», a-t-il indiqué.

Le Programme intégré d’appui et de financement des entreprises vient en exécution des Hautes Orientations Royales concernant la facilitation de l’accès des entreprises au financement. Il s’articule autour de trois principaux axes, à savoir le financement de l’entrepreneuriat, la coordination des actions d’appui et d’accompagnement de l’entrepreneuriat au niveau des régions et l’inclusion financière des populations rurales.
Le programme, qui mobilise une enveloppe de 8 milliards de DH sur trois ans, prévoit une batterie de mesures au profit des segments cibles, principalement le plafonnement des taux de sortie à 2%, ramené à 1,75% pour le monde rural, l’abandon de toute forme de garantie à l’exception de celles liées au projet, la simplification des procédures de traitement des demandes de financement, ainsi que l’octroi d’un taux préférentiel de 0,1% pour les primes d’assurances «décès/invalidité totale-emprunteur».
Par ailleurs, en marge de cette réunion, il a été procédé à la signature d’une convention de partenariat entre le CRI de Fès-Meknès, Crédit du Maroc et l’Association Espace point de départ (EPSOD), visant la promotion de l’entrepreneuriat féminin dans la région. Cette convention a pour but de mutualiser les efforts et de coopérer dans le cadre d’un programme de sensibilisation, d’orientation, d’accompagnement et de formation des femmes porteuses de projets, l’objectif étant de promouvoir et d’encourager l’entrepreneuriat féminin dans la région.Il sera question d’accompagner annuellement 150 femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page
Aller au contenu principal